450 773-0166 | 1 877 743-0166

L’importance de la déclaration des heures de formation continue obligatoire

Si vous êtes un répondant visé par la formation continue obligatoire, vous devez effectuer un nombre précis d’heures de formation tous les 2 ans pour conserver votre licence.

Lorsque vous avez suivi des formations continues obligatoires, il est crucial de déclarer les heures de formation avant la date limite. Non seulement cela vous permet de prouver que vous avez suivi vos formations, mais cela peut également avoir un impact sur le statut de votre entreprise. Dans cet article, nous allons explorer l’importance de déclarer vos heures de formation et les conséquences qui peuvent découler de ne pas le faire.

La déclaration des heures de formation continue obligatoire : une obligation incontournable

Après avoir suivi des formations, il est primordial de déclarer les heures effectuées sur le site de R.B.Q.. Cette déclaration constitue la seule preuve tangible que vous avez suivi les formations.

Prouver votre conformité : En déclarant vos heures de formation, vous démontrez votre respect des exigences de formation continue obligatoire de votre industrie. Cela peut être essentiel pour obtenir ou renouveler des licences professionnelles, pour vous conformer aux normes sectorielles, et pour répondre aux attentes des clients ou des employeurs.

Maintenir votre qualification : Dans de nombreuses professions réglementées, la déclaration des heures de formation est un prérequis pour conserver votre qualification. Sans cela, vous pourriez perdre votre statut professionnel et ne plus être autorisé à exercer.

Respectez la période de déclaration

Un point essentiel à retenir est que vous avez généralement jusqu’à la fin de la période de 2 ans pour déclarer vos heures de formation. Il est impératif de marquer cette date sur votre calendrier et de vous assurer que toutes les heures sont correctement enregistrées. Ignorer cette étape pourrait avoir des conséquences graves.

Gestion des surplus d’heures

Si vous êtes passionné par le développement professionnel et que vous suivez plus d’heures de formation que nécessaire au cours d’une période de 2 ans, sachez que certaines entreprises peuvent conserver un maximum de 4 heures en surplus pour la période suivante. Cela peut être un atout précieux pour anticiper les futurs besoins de formation et maintenir un haut niveau de compétence.

Les sanctions pour non-déclaration

Le non-respect des délais de déclaration des heures de formation peut avoir des conséquences graves, à la fois pour vous en tant que professionnel et pour votre entreprise.

Perte de qualification : L’une des sanctions les plus sévères est la perte de qualification. Si vous ne déclarez pas vos heures de formation avant la date limite, vous risquez de voir vos qualifications professionnelles suspendues ou révoquées. Cela signifie que vous ne serez plus autorisé à exercer votre profession, ce qui peut entraîner une interruption de carrière et des pertes financières.

Impact sur l’entreprise : En tant que répondant dans une entreprise, votre statut est également lié à la conformité aux exigences de formation. Si vous perdez votre qualification, l’entreprise pourrait perdre le droit d’exercer certaines activités liées à votre sous-catégorie ou même sa licence. Cela peut avoir un impact significatif sur la réputation et la rentabilité de l’entreprise.

En conclusion, la déclaration des heures de formation obligatoire continue est une étape cruciale pour tout professionnel soucieux de maintenir ses qualifications et de respecter les normes de l’industrie. Cela va au-delà de la simple conformité : cela peut avoir un impact majeur sur votre carrière et sur la survie de votre entreprise. Assurez-vous de respecter les délais et les exigences de déclaration, et prenez cette responsabilité au sérieux pour garantir votre succès à long terme.

Invitation
Réservé aux membres

Assemblée Générale Annuelle

27 MARS 2024 @ 18h00

Inscrivez-vous maintenant

Formations Continues Obligatoires

Date limite : 31 mars 2024